Le cerveau est un organe d’une infinie complexité. Les neurologues eux-mêmes sont incapables de définir correctement le fonctionnement du cerveau. Dans ce texte, vous allez découvrir pourquoi il existe des gauchers et des droitiers. Les paragraphes suivants vous expliqueront les causes de la gaucherie et les événements historiques qui incriminent les gauchers, ainsi que les latéralisations faites aux gauchers.


Premièrement, il faut comprendre qu’il y a plusieurs types de gauchers. Nous pouvons être gaucher de la main, de l’œil, du pied et de l’oreille. Ces personnes qu’on appelle « vrais gauchers » ont toutes ces caractéristiques du côté gauche. En revanche, nous pouvons être gauchers de la main, mais droitiers de l’œil : c’est ce qu’on appelle un gaucher partiel. La forme la plus connue, est les gauchers manuels. Les gauchers de la main le sont puisque l’hémisphère droit de leur cerveau est plus développé que celui de gauche. À l’inverse, les droitiers ont l’hémisphère gauche de leur cerveau davantage développé.


Selon une récente étude, certains gènes entrent en ligne de compte. Le gène possèderait deux allèles, l’un d’eux serait récessif (gauche) et l’autre dominant (droit). Cependant, ce n’est qu’une hypothèse, car selon la loi de Mendel, une personne ayant ses deux parents gauchers aurait 100% de chance de l’être aussi. Cependant, cela ne fonctionne pas comme ça, même avec deux parents gauchers, il n’y aurait que 26% de probabilité que l’enfant le soit également. Ce qui expliquerait le faible taux de gauchers dans le monde. Nous estimons qu’une personne sur dix est gauchère.  


Deuxièmement, la main gauche a souvent été attribuée au diable dans les religions juive et chrétienne, alors quand un élève utilisait cette main, ses doigts recevaient de malheureux coups de règle. Dans les peintures religieuses, quand Ève prend la pomme, c’est de la main gauche qu’elle le fait et c’est dans la main gauche qu’Adam la reçoit. Dans certains pays, comme la Chine, c’est mal vu d’écrire les sinogrammes de la main gauche et de manger avec des baguettes. Puisqu’ils sont obligés d’utiliser leur main non dominante, on les appelle les droitiers forcés.  Heureusement, au Japon, c’est moins strict, les gens se sentent libres d’utiliser la main de leur choix. 


La latéralisation est le fait de tout mettre d’un côté, comme les couverts. En temps normal, quand nous dressons une table, les fourchettes sont à gauche et les couteaux à droite. C’est pour couper de la main droite et tenir le morceau avec la fourchette. L’écriture latine est également ainsi, les gauchers doivent empiéter sur les mots écrits pour pouvoir continuer d’écrire sur la même ligne. Ce qui fait que lorsqu’un gaucher écrit avec un crayon, sa main devient rapidement tachée. Les ciseaux sont frustrants pour les gauchers, car impossible pour eux d’utiliser une paire pour droitier au risque de ne rien couper ou de couper toute croche.  Il y a aussi des objets asymétriques, mais qui dérange moins les gauchers comme un couteau de cuisine ou une guitare. Il y a aussi les mots et expressions « maladroit », « adroit », « tu t’es levé du pied gauche » ou « ce que tu peux être gauche ». 


Finalement, nous comprenons que la gaucherie est à la fois héréditaire et génétique et les objets du quotidien sont parfois difficiles d’utilisation pour les gauchers. Depuis 1976, il y a une journée internationale des gauchers. Elle est fêtée le 13 août. Cette fête vise à sensibiliser la population contre la stigmatisation et la discrimination que certains gauchers peuvent subir.


Bibliographie 

SCIENCES ÉTONNANTE, Pourquoi y-a-il de gauchers? [en ligne]. 10 novembre 2014. https://scienceetonnante.com/2014/11/10/pourquoi-y-a-t-il-des-gauchers/ (Consulté le 17 mars 2021)

GAUCHERIE, In: Wikipedia [en ligne]. Dernière date de modification cette page 3 février 2021. https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaucherie (Consulté le 17 mars 2021)