Ma première matinée 

Le soleil s’est levé 

J’ai fait de même 

En cette matinée 

Je suis restée blême 

Il faut que je l’oublie

Cet homme m’a causé tant d’ennuis 

À cause de lui

J’ai dû passer cette horrible nuit

C’est une nouvelle journée dans cette forêt verte

Surement pleine de découvertes 

Qui mèneront peut-être à ma perte 

Alors, je me dois de rester alerte

~ Nira Guerra

Je me demande comment va Mia. Elle n’est pas revenue. Au fond de moi, je crois savoir ce qui lui est arrivé. Mais je préfère ne pas y penser. Je garde espoir que toute redevienne comme avant. Mais ça ne se peut pas … Non, tout est possible ! Mia est encore en vie, je le sais, je sais qu’elle a survécu. Elle surmonte toujours ses défis, elle ne peut pas s’être perdue. Aujourd’hui, la journée s’est passée lentement, mais elle ne manquait pas de surprises. Moi qui pensais que j’allais seulement vivre plutôt normalement, comme quelqu’un qui fait du camping pour quelques jours, mais ma mère l’a toujours dit: j’ai un esprit d’aventurière, malgré mes peurs, je suis très curieuse. 


Ce soir, Nira avait fait une énorme découverte, mais à quel prix ?


Ce matin, j’ai décidé de m’aventurer dans la forêt à la recherche de Mia. Pour retrouver mon chemin jusqu’à la tante, j’ai pris un bâton et j’ai tracé une ligne derrière moi. Je n’y crois pas, peu importe ce qui m’arrive, je n’apprends jamais. Comment ai-je pu me sentir futée à ce moment-là ! J’ai marché pendant au moins neuf heures (Bon, j’avoue avoir un peu perdu la notion du temps), avant de tomber sur quelque chose: une grotte. Alors là, vous ne vous imaginez pas le courage que ça m’a pris pour m’y aventurer. Une fois entrée dans la grotte (oui j’y suis entrée), j’ai commencé à entendre des bruits très bizarres. Non, pas des craquements, plutôt comme quelqu’un qui chante ou qui sifflote. J’ai continué à avancer tout en traçant ma ligne avec mon bâton (🤦🏼‍♀️). Mais qu’est-ce que c’est…? De la…lumière ? Il me fallut plus que quelques pas avant de me retrouver face à face avec un homme d’environ 70 ans, avec des cheveux noirs et gris (surtout gris) et des yeux bleus, très clair.


Je me suis lancé en premier:

Moi: – Qui êtes…v-v-vous…? 

L’homme: – Vous êtes rentrés dans ma demeure alors c’est plutôt moi qui devrais poser les questions…qui êtes VOUS ?

Moi: – Je…je…

Et je suis partie en courant comme une idiote en suivant ma « ligne » qui a disparu dès la sortie de la grotte à cause de la pluie…que je suis…bête. Je suis donc retourné, malgré moi, voir le monsieur. 

Moi: – Je m’appelle N-N-Nira…Nira Guerra…

Lui: – Bon et bien bonjour N N Nira Guerra ! Je suis…je… appelle-moi comme tu veux.

Bizarre…il n’a pas de nom? 

Lui: – Bon veux-tu manger? Je suis sûr que tu as faim !

Ma mère m’a toujours dit de ne pas parler aux inconnus…mais je meurs de faim! Je ne peux pas refuser. Désolée maman ! 

Moi: – OUI ! Je…je veux dire…si ça ne vous ennuie pas je meurs de faim…euh non euh je veux dire oui, s’il vous plaît.

Lui: Détends-toi, je ne vais pas te manger.

Moi: Qui sait ?

Lui: Hein ?

Moi: Oh non non rien! 

Lui (dans sa tête): A-t-elle vraiment vu clair dans mon jeu…? Non, ça doit être une erreur, elle a seulement dit ça pour blaguer, relax.

Moi (dans ma tête): Ce qu’il est gentil ce monsieur! Je me demande ce qu’il fait seul dans la forêt.

Je ne sais pas ce que Nira en pense, mais moi, je crois que ce monsieur n’est pas aussi gentil qu’il en a l’air…

À suivre…