Je te vois de loin

Avec tes nuages gris

Tu es revenue avec tristesse

Mais très discrète


Tu as pleuré sur nous

Comme un ruisseau

Mais en forme de goutte d’eau

Qui nous a touché tout doux


Tu es froide comme ton apparence

Qui est immense

Je t’admire à ta moindre

Quand tu pleures à ta craindre


On t’appelle une tempête

Car tu couvres tout le soleil

Tu es un phénomène exceptionnel

Mais les gens attendent que tu arrêtes


Tes larmes se versent

Dans cette période plate

Les tonnerres éclatent

Durant cette journée d’averse