Sous le ciel étoilé
Dans une vieille tente abandonnée
Âgé d’au moins une vingtaine d’années
Ils tentent de me rassurer
Mais il n’y a rien à faire
Je sens mon pouls qui accélère
Il n’y a même pas un peu de lumière
C’est vraiment le pire des anniversaires.

~Nira Guerra

Écrire m’apaise. C’est le seul moyen qui me permette de me détendre, pas mes amis, pas même Lucas, c’est un cas désespéré. Dès le début de ma crise de panique, plus rien ne peut l’arrêter, sauf peut-être l’écriture… Je ne veux pas être là, je n’ai aucune idée de ce que je fais là! Ils m’ont forcé, c’est impardonnable. Je ne sais même pas si je pourrai rester en vie jusqu’à l’arrivée des secours. Franchement, je l’aimais bien Lucas avant qu’il nous perdre en forêt! Il fait son petit air de courageux, mais je suis sûre qu’il est mort de trouille lui aussi. J’espère qu’il tiendra parole… « Ne t’inquiète pas Nira, s’il arrive quoi que ce soit je te protègerai… » Arggg! Comment cet abruti m’a-t-il fait rougir! Mais j’ai cru quoi moi! Qu’un adolescent de 16 ans allait vraiment me protéger au périple de sa vie comme dans les films! Comme je peux être bête! À cause de cet abruti, me voilà seule, dans les bois, dans une tente abandonnée. Il était immense, vraiment. Je n’avais jamais vu d’ours de ma vie, mais je n’aurais jamais cru qu’ils étaient aussi gros… Comme c’est pathétique!


Il y a une heure:
Moi: – Lucas!! Vite il… il y a un ours… JE CROYAIS QU’IL N’Y AVAIT PAS DE CRÉATURES DE PLUS DE 50 CENTRIMÈTRES ICI! À L’AIDE!!


Je pris un bâton à terre, puis, tout en gardant mon sang-froid, j’ai crié:
Moi: – LUCAS! JE VAIS FAIRE DIVERSION ESSAYE DE LE BLESSER EN ATTENDANT!
Lucas: – Je…je ne peux pas je…désolé Nira…j’ai trop peur…


L’ours a chargé en ma direction alors que Lucas courait vers la direction opposée. Comment a-t-il pu me faire ça?
Mia et James se sont réveillés par les cris et sont venus à mon secours. J’ai cru que nous allions l’abattre à trois avant que je ne voie Mia qui se dirigeait vers moi:
Mia: – Lucas est parti hein?
Moi: – Oui
Mia: – Moi et James allons distraire l’ours. Il faut que tu partes Nira, part loin et essaye de survivre du mieux que tu peux. Si tu croises cet abruti en chemin tu sais ce que tu as à faire haha…
Moi: – Tu…tu viens avec moi n’est-ce pas?
Mia: – Je…je te promets que je te rejoindrai… Tout va bien se passer.
Moi (trop paniqué pour penser aux autres): – Ok…tu as intérêt à revenir en vie.
……………………..
C’est comme ça que je me suis retrouvée seule dans une vieille tente abandonnée que j’ai trouvée en chemin. Disons que c’était un miracle. Après tout, ce qui venait de m’arriver, je le mérite non? Même si j’ai un abri, j’ai quand même faim, soif et froid. Il me reste une vieille barre tendre et un sac de guimauves de la veille, mais je dois économiser la nourriture pour plus tard. Pour ce qui est de l’eau, il me reste ma bouteille dans mon sac… Mais c’est tout. Pour finir, ma veste de sport toute mouillée par la pluie est la seule chose qui aurait pu me tenir au chaud. Il n’y a pas de réseau et il me reste seulement 30% de batterie. Les renforts vont venir n’est-ce pas? C’est ce que je me demande depuis tout à l’heure. Je sais que ce ne sera pas ma dernière nuit ici. On est censé rentrer à la maison dans 2 jours. 2 jours… Vais-je pouvoir survivre pendant 2 jours dans ces bois…?


À suivre…