Je ne sais pas si la pandémie qui nous submerge depuis presque un an déjà, a fait ressortir le côté animal chez certains d’entre nous, mais je dois admettre que des notions élémentaires du respect se sont perdues au cours de la dernière année. Je ne crois pas que cela soit un phénomène nouveau, mais plutôt que nous sommes exposés à cette problématique de manière plus fréquente, entre autres, grâce à nos chers réseaux sociaux. Je vais y revenir un peu plus tard. Il y a aussi des gens qui n’ont plus aucune gêne à afficher leur manque de civisme en public devant tout le monde.


Prenons l’exemple des employés de magasin de grandes surfaces qui partagent dans les médias depuis quelques semaines déjà, des situations vécues au quotidien où des clients leur manque carrément de respect sans scrupule. Ils se font insulter, engueuler, enguirlander et certains passent également proche qu’on s’en prenne physiquement à eux, rien de moins ! Toute cette colère, cette rage, cette imbécilité, parce que monsieur ne peut pas acheter un tapis de salle de bain ou parce que madame ne comprends pas qu’un fil pour charger un cellulaire ne soit pas essentiel, mais que des batteries, le sont ! Je ne m’en cache pas, bien sûr qu’il y a des règles incohérentes en ce moment. Néanmoins, est-ce que cela justifie ce genre de comportements barbares ? Absolument pas ! Envers des employés en plus, qui n’ont aucun choix, à part que d’appliquer les consignes qu’on leur a données. On admire le personnel soignant en ce moment dans toutes les sphères dans lesquelles ils évoluent et avec raison ! Cependant, il serait bien de souligner le travail de ces employés de commerces à grandes surfaces, qui sont trop souvent méprisés, que l’on tient pour acquis, pandémie ou pas.


Heureusement, ce genre de situation n’est pas la norme et arrive beaucoup moins souvent que les aberrations que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux. Encore là, je suis bien conscient que n’est pas une nouvelle tendance. Les gens aiment se déchaîner sur les réseaux sociaux. Que ce soit sur Facebook, Instagram, Tik Tok, etc. je vois rarement des débats sains sur ces plateformes. Il y a peu de place aux désaccords, aux opinions divergentes, même si cela est formulé dans le respect. Je trouve qu’il est de plus en plus difficile de se prononcer sur des sujets sans se faire insulter par un tel ou une autre. Faites le test vous-même. Vous trouvez que le Premier ministre François Legault fait du bon travail ? Vous aurez beau énumérer d’excellents arguments pour défendre votre position, vous risquez de vous faire « ramasser » par plusieurs qui ne voudront pas débattre sur le fond, mais plutôt simplement vous insulter sur votre personne…Vous êtes Végan ? Ce ne sera pas long que certains carnivores vous diront que vous n’êtes qu’un « brouteux de salade » ou que vous devez « ne pas êtes fait fort », plutôt que d’essayer de comprendre votre choix. Vous admirez une personnalité connue quelconque, peu importe vos raisons ? Il y aura toujours quelqu’un qui va tenter de dénigrer celle-ci, voir vous-même, car eux, ne l’aime pas. Je pourrais retourner les prises de positions pour ces trois exemples et ce serait pareil. Vous pouvez également penser à comment certains individus parlent de nos personnes âgées en ce moment en lien avec la Covid-19. Des gens qui ont bâti notre société, qui se retrouvent seuls, qui sont peu considérés et souvent relégués aux oubliettes par ceux-ci. Comme si la mort, était la seule chose qui les définissaient ! C’est triste et frustrant de lire ce genre de propos.


Le gros problème des réseaux sociaux est que des propos de salons, entre amis ou en famille, des commentaires de tavernes ou de « partys de bureaux » qui restaient enfermés entre les murs de ces endroits, se retrouvent maintenant en quantité industrielle sur les réseaux sociaux, sont souvent encensés et partagés par plusieurs ! Parfois, je me demande si ces gens ont un minimum de jugement ? Sont-ils conscients de leurs propos et des conséquences qui pourraient en découler. Qu’est-ce qui les empêche de s’abstenir de tenir de tel propos ou de faire preuve d’un peu d’empathie ? Puis, quand j’y réfléchis un peu, je réponds non à mes deux premières interrogations et que sont des gens qui se foutent de tout à ma troisième.


La question à laquelle je ne peux pas encore répondre, c’est pourquoi nous en sommes rendus là ? Sommes-nous rendus trop individualiste pour accepter une opinion différente de la nôtre ? Est-ce qu’on ne prend pas assez le temps d’enseigner la valeur du respect dans nos interactions sociales ? Est-ce qu’il faudrait pousser plus loin l’enseignement sur comment participer à un débat, comment formuler des arguments, mais surtout, comment écouter le point de vue de l’autre et d’accepter qu’il soit différent ? Je ne peux pas répondre avec certitude et il y aurait assurément d’autres hypothèses à soulever. Je nous souhaite beaucoup plus de respect pour 2021 et pour les années à venir. C’est important de prendre soin des autres dans nos actions et nos paroles. Pour être capable de faire cela, il faut d’abord et avant tout être bien avec soi-même et se respecter. Tiens, peut-être que c’est cela aussi le problème, qui sait…