Un chapitre du roman sera publié par édition!



Résumé: Deux enquêteurs sur une piste d’enlèvement. Une école primaire suspecte et une porte dérobée. Jake Davies et sa coéquipière s’aventurent dans de périlleuses aventures et vont enquêter sur un couple, dont la femme travaille dans une des classes. 


Les nouveaux s’enregistraient au poste à leur arrivée. Les commandants inscrivaient les noms des nouveaux sur leur liste. Tous étaient en uniforme. Les nouveaux enquêteurs allaient en expédition. Cette dernière a été planifiée par le plus stratège, mais aussi le plus solitaire des agents. Cet enquêteur a pour nom Jake Davies. Cet homme au caractère froid et distant ne se laissait approcher que par une seule personne, Lauren Morton. La jeune femme était âgée de quelques années de plus que Jake. C’était la première personne qui avait réussi à approcher Jake. 


Le jeune homme n’était sorti de l’université Oxford major de promo avec aucun ami ni aucune famille. L’orphelinat dans lequel il habitait jusqu’à ses 21 ans, s’appelait United Free Orphanage. Un établissement dans lequel il n’était pas très bien accueilli. De par son incroyable intelligence, mais aussi pour son côté sombre et secret. Personne dans cet orphelinat, depuis son plus jeune âge, n’avait essayé de l’approcher. Les Sœurs qui s’occupaient des enfants n’étaient pas gentilles avec Jake. Marisa, une jeune femme au teint pêche l’avait approché le jour de ses 5 ans. Elle était nouvelle depuis seulement quelques jours et voulait en apprendre plus sur lui. Jake, méfiant, l’avait acceptée quand elle lui avait souhaité un joyeux anniversaire.


Lauren était une nouvelle enquêtrice quand Jake était sorti de l’université avec des notes rarement vues au cours de la carrière des professeurs plus âgés. Morton venait d’une famille aisée. Lauren avait réussi son cursus en technique policière, puis avait continué ses études pour devenir enquêtrice. 


C’était sur le chemin vers sa maison que Lauren avait remarqué Jake. Il venait de sortir de l’université juste après la remise de diplômes. Lauren ayant remarqué l’uniforme d’Oxford l’avait approché et était devenue la mentore de cet élève exceptionnel. 


Des années plus tard, Lauren et Jake formaient le duo ayant le plus haut taux de réussite de tous les registres des enquêteurs publics. 


Cette année-là, Jake fut nommé pour créer une expédition pour les nouveaux enquêteurs. Pour entrer officiellement dans le groupe d’enquêteurs, il fallait faire ses preuves sur le terrain. Seuls quinze d’entre eux allaient faire partie du groupe des Élites de Londres. Les autres partiraient vers un autre groupe. Les commandants les recommandaient tout de même à d’autres centres d’enquêteurs. Les meilleurs d’entre eux entraient dans la famille, comme dirait M. Roberts, le commandant en chef. 


Pour entrer dans ces groupes d’élite, plusieurs étapes plus dures les unes que les autres devaient être réussites. Les étapes ne sont pas les mêmes pour devenir policiers qu’enquêteurs. Le niveau des enquêteurs est bien plus élevé et difficile que pour devenir policier. Les aspirants enquêteurs devaient réussir le cursus à l’université avec une moyenne de 17. Ensuite, les dossiers des aspirants étaient envoyés aux groupes que les élèves aimeraient intégrer. Les dossiers doivent être accompagnés d’une lettre de motivation. Ensuite, ils sont passés au peigne fin par les commandants en chef. Les délais d’envois sont très courts, car les enquêteurs ont plus que ça à faire. Seule une cinquantaine d’entre eux sont retenus pour la prochaine étape, alors qu’ils étaient nombreux à y aspirer.


Jake était enquêteur depuis deux ans déjà, mais il avait gravi les échelons à une vitesse fulgurante. Il se mesurait désormais à des enquêteurs bien plus âgés. Par contre, Jake avait un très gros défaut, il était solitaire. La seule personne à qui il permettait la compagnie était Lauren. 


Avant de prendre sa technique, Lauren avait débuté un cursus en sciences. Ses connaissances de certains aspects de la science lui avaient permis d’intégrer rapidement le groupe. 


Les personnes qui évaluaient les dossiers prenaient en compte que plus la personne a un bagage de connaissances bien rempli, plus cette personne était qualifiée pour accéder à l’élite. 


– Davies, hurla une voix dans le cadrage de la porte. 


– Oui, M. Roberts, répondit Jake sans lever la tête de ses papiers.


– Les nouveaux partent bientôt. Je veux vous voir dans le bus, exigea Roberts. Il n’attendit aucune réponse et sortit du bureau.


– Oui, monsieur, répondit Jake en soupirant. 


Il empila ses dossiers, se leva et quitta son bureau sans oublier de fermer à clé. 


Quelque temps après, il monta dans l’autocar avec les aspirants. Il n’était pas là pour animer, mais pour surveiller. Certains des nouveaux le connaissaient de réputation, d’autres n’avaient jamais entendu son nom. 


Les activités s’étaient bien déroulées. Leur concepteur en avait été ravi. Il avait noté mentalement ceux qui avaient du potentiel au sein de leur élite. 


Un rapport généralisé sur sa sortie plus tard, Jake put enfin ouvrir la porte de son bureau. Il commença un important dossier qu’il devait traiter le lendemain quand le téléphone sonna. 


À suivre…