Réseaux sociaux

Cyberintimidation

« On parle de cyberintimidation quand une personne [ou un groupe de personnes] en intimide une autre en utilisant un moyen technologique […] » (éducaloi.qc.ca).

Le sujet de l’intimidation revient souvent et certains peuvent être ennuyé d’en entendre parler, pourtant le sujet est toujours d’actualité. L’une de mes plus grandes préoccupations est d’utiliser un langage commun, pour parler des mêmes choses. Quels sont les trois critères nous permettant de reconnaître l’intimidation? (1) L’intention de vouloir blesser l’autre, (2) le caractère répétitif des gestes ou des paroles ainsi (3) qu’un rapport de force inégal nous permettent de statuer qu’il s’agit bel et bien d’intimidation.

Une fois la problématique reconnue, que faire maintenant si votre adolescent est victime? Pour se sortir de l’intimidation, l’organisme Tel-Jeunes suggère entre autres aux jeunes de s’affirmer davantage, de faire preuve de confiance, de bien s’entourer, d’en parler et de demander de l’aide. Si la situation se poursuit malgré les tentatives d’y mettre fin, il est temps de sauvegarder les preuves à l’aide de captures d’écrans et de dénoncer la situation à l’école et même aux policiers de votre quartier selon les cas (par exemple, si la situation se déroule lors des vacances, si l’intimidateur fréquente une autre école ou si des menaces sont présentes). L’école pourra dès lors mettre en application son plan de lutte pour contrer l’intimidation et la violence. Je conseille également d’arrêter de répondre aux messages et de bloquer les intimidateurs sur les réseaux sociaux.

La communication entre la famille et l’école reste la clé pour briser le silence et l’isolement. Une communication transparente et une intervention rapide, aidera le jeune à sentir qu’il peut agir sur son environnement et à retrouver une meilleure estime de soi.

Marche à suivre :

  1. Se questionner : S’agit-il d’intimidation? D’un conflit? D’une situation de violence? Autre?
  2. Offrir des pistes de solutions à l’adolescent pour tenter de régler la situation.
  3. Recueillir les preuves
  4. Bloquer les intimidateurs sur les réseaux sociaux
  5. Aviser l’école * L’école peut-être avisée à tout moment dans le processus
  6. Aviser les policiers du quartier au besoin
Partager cet article
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Reddit
Reddit